Restaurer la confiance : une pratique thérapeutique - 31/03/2017

Fractale, en collaboration avec Filigrane, a organisé le 31 mars dernier sa première conférence 2017 destinée à promouvoir l’Approche Contextuelle.

Nous souhaitons y présenter notre travail thérapeutique selon des méthodes davantage en adéquation avec les attentes actuelles des professionnels que nous rencontrons.

Cette journée, organisée à Nevers, a réuni une quarantaine de professionnels, travaillant pour la majorité dans la Nièvre, dans le secteur médico-social ou social.

Après le sympathique accueil du maire de Fourchambaut, la journée a débuté par l’exposé de Chantal Herteloup.

Elle nous a offert la narration d'une de ses expériences professionnelles, nous faisant partager son cheminement vers une façon différente de travailler, via la rencontre avec l'Approche Contextuelle d’Ivan Boszormenyi-Nagy.

Puis Christian Pétel nous a montré, par une mise en situation, sa manière de travailler en entretien thérapeutique selon la méthode contextuelle. Quatre personnes ont ainsi pris la place des membres d'une famille venant rencontrer un thérapeute, à partir d'une situation réelle apportée par l'une des participantes.

La séance, d'une durée habituelle d’une heure, a été l'occasion de montrer comment l’utilisation de la partialité multidirectionnelle permettait que le dialogue se construise à partir de la prise en compte de l’implication de chacun dans la situation familiale et de la volonté de la faire évoluer.

Les participants ont pu éprouver un cadre qui a permis à chacun de s'exprimer, d'écouter le point de vue des autres, de ressentir ce que les échanges mobilisaient d’émotions en eux, mais aussi de pouvoir s’engager dans la responsabilité de chacun vis-à-vis des autres.

Le rythme particulier de l’entretien, guidé par les questions de l’intervenant et cherchant à faire évoluer les représentations par la reconnaissance de l’implication de chacun surprend chaque fois, voire trouble celles et ceux qui sont habitués à des méthodes plus interventionnistes ou s’attachant davantage aux évolutions immédiates de la communication qu’à soutenir l’engagement de chacun dans la reconstruction de la confiance.

Plusieurs personnes ont pu dire a postériori qu'elles retiennent l'importance de prendre son temps, d'aller plus loin dans l'échange avec une personne, de lui permettre d’aller plus avant dans ce qu’elle peut exprimer, tant pour elle-même que pour l’intérêt des autres et les conséquences pour le futur.

Chacun a aussi, à sa mesure, pu percevoir l’originalité de la méthode contextuelle, qui, à la différence d’autres méthodes qui s’appuient sur des techniques extérieures à l’histoire des personnes, donne toute sa valeur à ce qui soutient la relation dans toute famille : le donner et le recevoir et la reconnaissance qui en est faite.

L'échange sur l'exercice s'est fait après la pause de midi, et a été l'occasion d’aborder les divers ressentis et les questions qu’ils suscitent.

Il a été complété par un nouvel exercice où Pierre Michard a reçu l'enfant seul, montrant comment le contexte, mais aussi la personnalité et le style du thérapeute peuvent varier tout en ayant des références communes. Ce fut l’occasion de voir l’importance, loin d’une pratique dogmatique standardisée, de la sensibilité à l’épreuve dans le travail contextuel.

Nous avons pu alors, en s’appuyant sur ce que chacun des participants avait pu ressentir en lui (expériences professionnelles, évocations de ses histoires familiales), esquisser une présentation des concepts sous forme de dialogue entre les formateurs, les participants à la mise en situation et quelques questions de l’assistance.

Les retours sur cette journée ont été variés, allant d'une attente déçue, notamment en ce qui concerne la description des concepts, ou d'une incompréhension pour la spécificité de cette approche pour certains, à un enthousiasme pour d'autres, où les résonances personnelles ont alterné avec des ouvertures sur ce travail au cœur des relations et de ce qui les soutient.

Pour la majorité, la journée a été satisfaisante et a apporté des pistes de réflexion et une curiosité à mieux connaître les concepts qui supportent la pratique.

C’est sans doute pour chacun, organisateurs comme participants, l’aspect le plus frustrant d’une telle journée. Auquel une seule journée ne peut totalement répondre.

Nous nous attacherons, dans le futur, à offrir des occasions complémentaires de répondre à ces attentes, en proposant des formations plus approfondies où la méthode originale du travail contextuel montre l’efficacité de cette approche qui se fonde sur le cœur des relations humaines : l’importance de la reconnaissance de l’engagement de chacun pour renouveler la confiance affectée dans les relations.


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Association FRACTALE

6 rue de l'Asile Popincourt - 75011 PARIS, France

 

Tél : 09 51 32 45 17

Mail : contact@fractale-formation.fr

 

Fractale-formation® est une marque déposée de l’Association FRACTALE

Association Loi 1901 - Code APE : 8559 A  - N° Formateur : 11 75 21165 75

N° SIRET : 403 152 317 00034

  • LinkedIn - White Circle
  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle